Des cotisations adaptées à mon revenu

Des solutions adaptées à chaque situation

L’activité et le revenu d’un professionnel libéral étant par nature irréguliers, la Cipav met tout en œuvre pour vous permettre d’adapter au maximum vos cotisations à vos revenus.

Dispense et exonération

Dispense de cotisation minimale

Si vous êtes bénéficiaire de la prime d’activité, votre cotisation au régime de base n’est soumise à aucun montant minimum. 

Ainsi, si vous ne percevez pas de revenu, vous serez dispensé de cotisation au titre du régime de base.

À défaut de cotisation, vous ne validerez aucun trimestre et aucun point ne vous sera attribué pour l’année en question.

Vous continuez par contre de cotiser au régime complémentaire et invalidité-décès avec attribution des droits correspondants.

Pour pouvoir bénéficier de cette dispense, vous devez nous communiquer un justificatif d'attribution de la prime d'activité délivré par votre caisse d’allocations familiales (CAF).

Exonération en cas d’incapacité d’exercice de votre activité

Si vous êtes dans l’incapacité temporaire d’exercer votre activité, vous pouvez solliciter une exonération de vos cotisations.

Si votre arrêt de travail est d’au moins 6 mois, vous ne serez redevable que de la cotisation au régime invalidité-décès au titre de l’année en question.

Des droits aux régimes de retraite de base et complémentaire vous seront attribués gratuitement dans les conditions suivantes :

  • 4 trimestres et 400 points au régime de base ;
  • les points équivalant à ceux de la classe A au régime complémentaire.

Pour être recevable, votre demande d’exonération pour incapacité accompagnée  du formulaire à faire remplir par votre médecin traitant doit nous être adressée au plus tard le 31 mars de l’année suivante.

Modulation de la cotisation de retraite complémentaire

Le régime de retraite complémentaire de la Cipav vous permet d’adapter chaque année le montant de votre cotisation, et donc le niveau de vos droits acquis, à votre revenu.

Si vous souhaitez améliorer vos droits, vous avez ainsi la possibilité de cotiser dans la classe supérieure à celle qui correspond à vos revenus.

Au contraire, si votre revenu est inférieur à certains seuils, vous avez la possibilité de demander une réduction de votre cotisation pouvant aller jusqu’à 100%.

Dans les deux cas, vous avez jusqu’au 31 décembre de l’année, pour nous faire part de votre choix en utilisant les services disponibles via votre compte en ligne. 

 

Si vous relevez du régime de la micro-entreprise, vous bénéficiez d’un régime simplifié de calcul et de paiement des cotisations.Dans ce  cadre, vos cotisations s'ajustent au  montant de votre chiffre d'affaires.
Par conséquent, les mesures permettant un ajustement des cotisations Cipav ne vous sont pas applicables.
 

Dispense et exonération

Dispense de cotisation minimale

Si vous êtes bénéficiaire de la prime d’activité, votre cotisation au régime de base n’est soumise à aucun montant minimum. 

Ainsi, si vous ne percevez pas de revenu, vous serez dispensé de cotisation au titre du régime de base.

À défaut de cotisation, vous ne validerez aucun trimestre et aucun point ne vous sera attribué pour l’année en question.

Vous continuez par contre de cotiser au régime complémentaire et invalidité-décès avec attribution des droits correspondants.

Pour pouvoir bénéficier de cette dispense, vous devez nous communiquer un justificatif d'attribution de la prime d'activité délivré par votre caisse d’allocations familiales (CAF).

Exonération en cas d’incapacité d’exercice de votre activité

Si vous êtes dans l’incapacité temporaire d’exercer votre activité, vous pouvez solliciter une exonération de vos cotisations.

Si votre arrêt de travail est d’au moins 6 mois, vous ne serez redevable que de la cotisation au régime invalidité-décès au titre de l’année en question.

Des droits aux régimes de retraite de base et complémentaire vous seront attribués gratuitement dans les conditions suivantes :

  • 4 trimestres et 400 points au régime de base ;
  • les points équivalant à ceux de la classe A au régime complémentaire.

Pour être recevable, votre demande d’exonération pour incapacité accompagnée  du formulaire à faire remplir par votre médecin traitant doit nous être adressée au plus tard le 31 mars de l’année suivante.

Modulation de la cotisation de retraite complémentaire

Le régime de retraite complémentaire de la Cipav vous permet d’adapter chaque année le montant de votre cotisation, et donc le niveau de vos droits acquis, à votre revenu.

Si vous souhaitez améliorer vos droits, vous avez ainsi la possibilité de cotiser dans la classe supérieure à celle qui correspond à vos revenus.

Au contraire, si votre revenu est inférieur à certains seuils, vous avez la possibilité de demander une réduction de votre cotisation pouvant aller jusqu’à 100%.

Dans les deux cas, vous avez jusqu’au 31 décembre de l’année, pour nous faire part de votre choix en utilisant les services disponibles via votre compte en ligne. 

 

Si vous relevez du régime de la micro-entreprise, vous bénéficiez d’un régime simplifié de calcul et de paiement des cotisations.Dans ce  cadre, vos cotisations s'ajustent au  montant de votre chiffre d'affaires.
Par conséquent, les mesures permettant un ajustement des cotisations Cipav ne vous sont pas applicables.
 

Télécharger le document

Retrouvez la demande de réduction et dispense dans votre espace personnel