Le cumul emploi retraite - La Cipav

Je cumule retraite et activité

Il existe deux types de cumul emploi-retraite : le cumul total et le cumul partiel.

Vous avez la possibilité d’exercer une activité professionnelle tout en étant à la retraite. Ce dispositif vous permet de cumuler votre revenu d’activité libérale et votre pension de retraite.

Sous quelles conditions ?

Afin de pouvoir bénéficier de ce dispositif, il est nécessaire de remplir certaines conditions :

  • satisfaire à une condition d’âge et de durée d’assurance ;
  • avoir l’âge légal de départ en retraite et justifier de la durée d’assurance nécessaire pour bénéficier de la pension à taux plein ;
  • avoir l’âge permettant de bénéficier du taux plein quelle que soit la durée d’assurance ;
  • avoir liquidé au moins sa retraite de base.

 

 

Le cumul total

VOUS CUMULEZ TOUTES VOS RETRAITES PERSONNELLES : CUMUL TOTAL

 

Votre pension est entièrement cumulable avec votre revenu d’activité indépendante si vous avez liquidé à taux plein toutes vos pensions personnelles de base et complémentaire, françaises et étrangères ou provenant des régimes d’organisations internationales.

La cotisation de retraite complémentaire est plafonnée en classe C si vous réunissez 30 années de cotisations à la Cipav et si vous demandez la liquidation de vos droits après 65 ans.

 

 

Le cumul partiel

VOUS LIQUIDEZ UNIQUEMENT VOTRE RETRAITE DE BASE : CUMUL PARTIEL

 

Vous pouvez cumuler une nouvelle activité et votre retraite, dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit  la somme de 41 136 € en 2021.

En cas de dépassement, la Cipav vous le signalera. Vous aurez un délai d’un mois pour faire vos observations.
Passé ce délai, le montant de votre pension sera réduit à due concurrence de ce dépassement.

 

 

Des cotisations non génératrices de droits

Les revenus tirés de votre activité sont soumis l'ensemble des cotisations obligatoires.

Si votre première pension personnelle d'un régime de base prend effet à compter du 1er janvier 2015, vous ne pouvez plus, en cas de poursuite ou de reprise d’activité, acquérir des droits dans quelque régime légal de retraite que ce soit, de base ou complémentaire.

Sous quelles conditions ?

Afin de pouvoir bénéficier de ce dispositif, il est nécessaire de remplir certaines conditions :

  • satisfaire à une condition d’âge et de durée d’assurance ;
  • avoir l’âge légal de départ en retraite et justifier de la durée d’assurance nécessaire pour bénéficier de la pension à taux plein ;
  • avoir l’âge permettant de bénéficier du taux plein quelle que soit la durée d’assurance ;
  • avoir liquidé au moins sa retraite de base.

 

 

Le cumul total

VOUS CUMULEZ TOUTES VOS RETRAITES PERSONNELLES : CUMUL TOTAL

 

Votre pension est entièrement cumulable avec votre revenu d’activité indépendante si vous avez liquidé à taux plein toutes vos pensions personnelles de base et complémentaire, françaises et étrangères ou provenant des régimes d’organisations internationales.

La cotisation de retraite complémentaire est plafonnée en classe C si vous réunissez 30 années de cotisations à la Cipav et si vous demandez la liquidation de vos droits après 65 ans.

 

 

Le cumul partiel

VOUS LIQUIDEZ UNIQUEMENT VOTRE RETRAITE DE BASE : CUMUL PARTIEL

 

Vous pouvez cumuler une nouvelle activité et votre retraite, dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit  la somme de 41 136 € en 2021.

En cas de dépassement, la Cipav vous le signalera. Vous aurez un délai d’un mois pour faire vos observations.
Passé ce délai, le montant de votre pension sera réduit à due concurrence de ce dépassement.

 

 

Des cotisations non génératrices de droits

Les revenus tirés de votre activité sont soumis l'ensemble des cotisations obligatoires.

Si votre première pension personnelle d'un régime de base prend effet à compter du 1er janvier 2015, vous ne pouvez plus, en cas de poursuite ou de reprise d’activité, acquérir des droits dans quelque régime légal de retraite que ce soit, de base ou complémentaire.