Aller au contenu principal
Régularisation de vos cotisations - Newsletter - La Cipav - Mars 2021

Newsletter - 1er semestre 2021

La régularisation de vos cotisations

Désormais votre cotisation de retraite complémentaire est régularisée dans les mêmes conditions que celle du régime de base.

Contrairement à la cotisation de retraite de base qui est calculée sur un pourcentage de vos revenus, celle du régime complémentaire est forfaitaire.
Son montant est déterminé selon un barème de 8 tranches en fonction de votre revenu.

Ainsi, pour le régime complémentaire, la régularisation peut entraîner une modification de la classe dans laquelle vous cotisez et donc du montant de votre cotisation, à la hausse ou à la baisse en fonction de votre revenu définitif déclaré. 

 

Exemple au régime complémentaire :

En 2021 : Vous déclarez un revenu de 15 000 € pour l’exercice 2020.
Cela nous permet de calculer vos cotisations définitives pour l’exercice 2020.

En 2021 : Nous calculons, sur la base de ce revenu (15 000 €), le montant de vos cotisations provisionnelles pour l’exercice 2021.
Votre cotisation provisionnelle au régime complémentaire s'élève à 1 457 € (classe A).
Vous réglez 1 457 € en 2021.

En 2022 :  Vous déclarez votre revenu pour l’exercice 2021 : 27 000 €.
Cela nous permet de calculer vos cotisations définitives pour l’exercice 2021.
Votre cotisation définitive au régime complémentaire pour l'année 2021 s'élève à 2 913 € (classe B).
Compte-tenu de la régularisation, vous devez régler 1 456 € en complément de la cotisation provisionnelle déjà versé l'année précédente.

 

Désormais, les options vous permettant d’ajuster le montant de votre cotisation sont définitivement prises en compte au moment de la régularisation.

 

  • L'option permettant d'opter pour une réduction de cotisations

Cette année, votre demande de réduction sera prise en compte à la fois pour le calcul de votre cotisation 2020 (de manière définitive) et de votre cotisation 2021 (de manière provisoire jusqu’à la régularisation à venir en 2022).

Important : le montant de la réduction est calculé en fonction d’un barème de revenus, il peut donc être réévalué, à la hausse ou à la baisse, lors de la régularisation de vos cotisations selon l'évolution de votre revenu.
La réduction provisoirement demandée peut également être supprimée si votre revenu dépasse le plafond maximal autorisé.

 

  • L'option permettant d'opter pour une classe supérieure

Cette, année, votre demande sera prise en compte dans le calcul de votre cotisation définitive de l'année dernière.

Si vous souhaitez bénéficier de l'option de surcotisation pour votre cotisation de cette année, nous vous invitons à renouveler votre demande à compter du 1er janvier de l’année prochaine.

 

La régularisation de vos cotisations - Newsletter - La Cipav

 

La régularisation de vos cotisations

Désormais votre cotisation de retraite complémentaire est régularisée dans les mêmes conditions que celle du régime de base.

Contrairement à la cotisation de retraite de base qui est calculée sur un pourcentage de vos revenus, celle du régime complémentaire est forfaitaire.
Son montant est déterminé selon un barème de 8 tranches en fonction de votre revenu.

Ainsi, pour le régime complémentaire, la régularisation peut entraîner une modification de la classe dans laquelle vous cotisez et donc du montant de votre cotisation, à la hausse ou à la baisse en fonction de votre revenu définitif déclaré. 

 

Exemple au régime complémentaire :

En 2021 : Vous déclarez un revenu de 15 000 € pour l’exercice 2020.
Cela nous permet de calculer vos cotisations définitives pour l’exercice 2020.

En 2021 : Nous calculons, sur la base de ce revenu (15 000 €), le montant de vos cotisations provisionnelles pour l’exercice 2021.
Votre cotisation provisionnelle au régime complémentaire s'élève à 1 457 € (classe A).
Vous réglez 1 457 € en 2021.

En 2022 :  Vous déclarez votre revenu pour l’exercice 2021 : 27 000 €.
Cela nous permet de calculer vos cotisations définitives pour l’exercice 2021.
Votre cotisation définitive au régime complémentaire pour l'année 2021 s'élève à 2 913 € (classe B).
Compte-tenu de la régularisation, vous devez régler 1 456 € en complément de la cotisation provisionnelle déjà versé l'année précédente.

 

Désormais, les options vous permettant d’ajuster le montant de votre cotisation sont définitivement prises en compte au moment de la régularisation.

 

  • L'option permettant d'opter pour une réduction de cotisations

Cette année, votre demande de réduction sera prise en compte à la fois pour le calcul de votre cotisation 2020 (de manière définitive) et de votre cotisation 2021 (de manière provisoire jusqu’à la régularisation à venir en 2022).

Important : le montant de la réduction est calculé en fonction d’un barème de revenus, il peut donc être réévalué, à la hausse ou à la baisse, lors de la régularisation de vos cotisations selon l'évolution de votre revenu.
La réduction provisoirement demandée peut également être supprimée si votre revenu dépasse le plafond maximal autorisé.

 

  • L'option permettant d'opter pour une classe supérieure

Cette, année, votre demande sera prise en compte dans le calcul de votre cotisation définitive de l'année dernière.

Si vous souhaitez bénéficier de l'option de surcotisation pour votre cotisation de cette année, nous vous invitons à renouveler votre demande à compter du 1er janvier de l’année prochaine.

 

La régularisation de vos cotisations - Newsletter - La Cipav

 

Pour plus d'informations :