Newsletter - 2ème semestre 2020

Interview de François Clouet, nouveau directeur général de la Cipav

François Clouet a été nommé directeur général de la Cipav en date du 5 octobre 2020.

1. En quelques mots, qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

J’exerce depuis une quinzaine d’années des fonctions d’agents de direction dans les organismes de sécurité sociale, notamment durant 10 ans au sein du réseau URSSAF. Je connais très bien la Cipav, pour en avoir été son directeur adjoint pendant un peu plus de 3 ans, de 2015 à 2018.

Je la rejoins avec un très grand plaisir, après une expérience de 2 années à la direction de la sécurité sociale en tant que directeur du projet d’intégration du régime social des indépendants au régime général.

 

2. Pouvez-vous nous en dire plus sur vos nouvelles missions au sein de la Cipav ?

Comme directeur de la Cipav, j’ai la responsabilité de mettre en œuvre les orientations stratégiques du conseil d’administration et de veiller au bon fonctionnement de l’organisme, dans le respect du cadre réglementaire propre aux caisses de sécurité sociale. Mon ambition première est de poursuivre les actions menées depuis 5 ans en matière d’amélioration du niveau de service rendu à nos adhérents, qu’ils soient cotisants, retraités, ou bien en situation de cumul emploi/retraite. Ceci tout en accroissant nos performances de gestion opérationnelle, comptable et financière.

Afin de répondre au mieux aux besoins et aux attentes de nos adhérents, nous continuerons ainsi à déployer une politique axée sur la qualité de service. Performance, ouverture de la caisse à l’inter-régime, innovation, services sont les maîtres mots de notre programme d’action.

 

3. Comment voyez-vous à court et moyen terme l’évolution de votre organisme ?

La Cipav doit se préparer à une évolution majeure pour son fonctionnement : la délégation aux URSSAF à compter du 1er janvier 2023 de sa mission de recouvrement des cotisations. Ces changements emporteront des conséquences importantes pour l’organisme sur les plans juridiques et règlementaires, sur les systèmes d’information mais aussi et surtout pour nos salariés, certains d’entre eux étant en effet amenés à rejoindre ces mêmes URSSAF.

Cette transformation est une réelle opportunité pour la caisse qui pourra ainsi se recentrer sur ses missions relatives à la retraite : valorisation de la carrière, information de ses assurés, traitement des dossiers de retraite et paiement des prestations.                                                                                     

Nous avons devant nous 2 ans pour préparer efficacement ce changement, conduire les adaptations requises et réussir la mise en œuvre de ces projets.

 

Francois Clouet - Interview - Cipav - 2611

 

Interview de François Clouet, nouveau directeur général de la Cipav

François Clouet a été nommé directeur général de la Cipav en date du 5 octobre 2020.

1. En quelques mots, qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

J’exerce depuis une quinzaine d’années des fonctions d’agents de direction dans les organismes de sécurité sociale, notamment durant 10 ans au sein du réseau URSSAF. Je connais très bien la Cipav, pour en avoir été son directeur adjoint pendant un peu plus de 3 ans, de 2015 à 2018.

Je la rejoins avec un très grand plaisir, après une expérience de 2 années à la direction de la sécurité sociale en tant que directeur du projet d’intégration du régime social des indépendants au régime général.

 

2. Pouvez-vous nous en dire plus sur vos nouvelles missions au sein de la Cipav ?

Comme directeur de la Cipav, j’ai la responsabilité de mettre en œuvre les orientations stratégiques du conseil d’administration et de veiller au bon fonctionnement de l’organisme, dans le respect du cadre réglementaire propre aux caisses de sécurité sociale. Mon ambition première est de poursuivre les actions menées depuis 5 ans en matière d’amélioration du niveau de service rendu à nos adhérents, qu’ils soient cotisants, retraités, ou bien en situation de cumul emploi/retraite. Ceci tout en accroissant nos performances de gestion opérationnelle, comptable et financière.

Afin de répondre au mieux aux besoins et aux attentes de nos adhérents, nous continuerons ainsi à déployer une politique axée sur la qualité de service. Performance, ouverture de la caisse à l’inter-régime, innovation, services sont les maîtres mots de notre programme d’action.

 

3. Comment voyez-vous à court et moyen terme l’évolution de votre organisme ?

La Cipav doit se préparer à une évolution majeure pour son fonctionnement : la délégation aux URSSAF à compter du 1er janvier 2023 de sa mission de recouvrement des cotisations. Ces changements emporteront des conséquences importantes pour l’organisme sur les plans juridiques et règlementaires, sur les systèmes d’information mais aussi et surtout pour nos salariés, certains d’entre eux étant en effet amenés à rejoindre ces mêmes URSSAF.

Cette transformation est une réelle opportunité pour la caisse qui pourra ainsi se recentrer sur ses missions relatives à la retraite : valorisation de la carrière, information de ses assurés, traitement des dossiers de retraite et paiement des prestations.                                                                                     

Nous avons devant nous 2 ans pour préparer efficacement ce changement, conduire les adaptations requises et réussir la mise en œuvre de ces projets.

 

Francois Clouet - Interview - Cipav - 2611