Professionnel libéral à la Cipav

Je règle mes cotisations

Vos cotisations de l'année sont exigibles dès le 1er janvier.

Vous réglez vos cotisations par prélèvement mensuel en douze mensualités de janvier à décembre.
Vous avez également la possibilité de régler vos cotisations en deux versements intervenant au plus tard pour le 15 avril et le 15 octobre.

Les solutions de paiement

Je choisis le paiement mensuel

 

Par prélèvement mensuel :

 

Le prélèvement mensuel est le mode de paiement le plus simple et le plus sécurisé pour régler vos cotisations.

Simple, il vous permet d'échelonner le paiement de vos cotisations sur douze mensualités et vous dispense de courrier.
Sécurisé, il vous garantit le respect des échéances et vous évite tout risque de  majoration de retard.

Vos neuf premières mensualités sont calculées sur la base de vos cotisations de  l'année précédente.

Les mensualités des mois d'octobre, novembre et décembre sont ajustées en fonction du montant de votre cotisation de l'année et des mensualités déjà prélevées.

 

Pour mettre en place le prélèvement mensuel, il faut en faire la demande en vous connectant

sur votre espace personnel Cipav :

- onglet « Mes cotisations » ;
- plus bas, cliquez sur « Comment payer mes cotisations ? » ;
- cliquez sur « Accéder au formulaire » dans la rubrique « Faire une demande de prélèvement mensuel ».

 

 

 

 

Je choisis le paiement à l'échéance

 

A défaut de prélèvement mensuel, vous avez la possibilité de régler vos cotisations en deux versements :

  • 1er versement au plus tard le 15 avril
  • 2ème versement au plus tard le 15 octobre

 

 

Par virement bancaire :
 

Dans l'intitulé du virement, il est indispensable de préciser :

- votre numéro d'adhérent Cipav (CI + 14 chiffres) ;

- l'année concernée par ce règlement.

Attention : 

Lorsque votre dernier revenu connu atteint le seuil de 10 % du plafond annuel de la sécurité sociale en vigueur (soit 3 978 € en 2018), vous avez l'obligation de déclarer votre revenu et de régler vos cotisations par voie dématérialisée.
Si vous êtes concerné par ces seuils, le paiement par chèque n'est plus admis.

 

 

Par chèque :

 

Votre chèque est à envoyer au centre de paiement de la Cipav :

La Cipav
Service encaissement
TSA 80001
54 710 Ludres

 

à l'ordre de :

Agent comptable - la Cipav

 

impérativement accompagné de votre numéro d’adhérent (CI + 14 chiffres) au dos.

 

 

 

Sachez que le non règlement des cotisations aux dates d’échéance indiquées entraîne des majorations de retard, dès le premier jour de retard et ce sur l’intégralité de la cotisation restant due.

J'ai des difficultés pour m'acquitter de mes cotisations

Vous rencontrez des difficultés pour régler vos cotisations ?

La Cipav peut, sous certaines conditions, vous accorder des facilités de paiement.

Pour éviter des procédures de recouvrement, des majorations et des frais supplémentaires, effectuez votre demande par courrier le plus rapidement possible et de préférence avant l’échéance de paiement.

Les solutions de paiement

Je choisis le paiement mensuel

 

Par prélèvement mensuel :

 

Le prélèvement mensuel est le mode de paiement le plus simple et le plus sécurisé pour régler vos cotisations.

Simple, il vous permet d'échelonner le paiement de vos cotisations sur douze mensualités et vous dispense de courrier.
Sécurisé, il vous garantit le respect des échéances et vous évite tout risque de  majoration de retard.

Vos neuf premières mensualités sont calculées sur la base de vos cotisations de  l'année précédente.

Les mensualités des mois d'octobre, novembre et décembre sont ajustées en fonction du montant de votre cotisation de l'année et des mensualités déjà prélevées.

 

Pour mettre en place le prélèvement mensuel, il faut en faire la demande en vous connectant

sur votre espace personnel Cipav :

- onglet « Mes cotisations » ;
- plus bas, cliquez sur « Comment payer mes cotisations ? » ;
- cliquez sur « Accéder au formulaire » dans la rubrique « Faire une demande de prélèvement mensuel ».

 

 

 

 

Je choisis le paiement à l'échéance

 

A défaut de prélèvement mensuel, vous avez la possibilité de régler vos cotisations en deux versements :

  • 1er versement au plus tard le 15 avril
  • 2ème versement au plus tard le 15 octobre

 

 

Par virement bancaire :
 

Dans l'intitulé du virement, il est indispensable de préciser :

- votre numéro d'adhérent Cipav (CI + 14 chiffres) ;

- l'année concernée par ce règlement.

Attention : 

Lorsque votre dernier revenu connu atteint le seuil de 10 % du plafond annuel de la sécurité sociale en vigueur (soit 3 978 € en 2018), vous avez l'obligation de déclarer votre revenu et de régler vos cotisations par voie dématérialisée.
Si vous êtes concerné par ces seuils, le paiement par chèque n'est plus admis.

 

 

Par chèque :

 

Votre chèque est à envoyer au centre de paiement de la Cipav :

La Cipav
Service encaissement
TSA 80001
54 710 Ludres

 

à l'ordre de :

Agent comptable - la Cipav

 

impérativement accompagné de votre numéro d’adhérent (CI + 14 chiffres) au dos.

 

 

 

Sachez que le non règlement des cotisations aux dates d’échéance indiquées entraîne des majorations de retard, dès le premier jour de retard et ce sur l’intégralité de la cotisation restant due.

J'ai des difficultés pour m'acquitter de mes cotisations

Vous rencontrez des difficultés pour régler vos cotisations ?

La Cipav peut, sous certaines conditions, vous accorder des facilités de paiement.

Pour éviter des procédures de recouvrement, des majorations et des frais supplémentaires, effectuez votre demande par courrier le plus rapidement possible et de préférence avant l’échéance de paiement.

Paiement dématérialisé

Texte

Lorsque votre dernier revenu connu atteint le seuil de 10 % du plafond annuel de la sécurité sociale en vigueur (soit 3 978 € en 2018), vous avez l'obligation de déclarer votre revenu et de régler vos cotisations par voie dématérialisée.
Si vous êtes concerné par ces seuils, le paiement par chèque n'est plus admis.

Vidéo : Comment régler mes cotisations ?

Comment régler mes cotisations ?

Fiche pratique - Les délais de paiement