Micro-entrepreneur à la Cipav

Je règle mes cotisations

En tant que micro-entrepreneur, votre interlocuteur unique pour le versement de vos charges sociales est votre URSSAF.

Chaque mois (ou chaque trimestre si vous avez opté pour la déclaration trimestrielle),  vous devez obligatoirement déclarer votre chiffre d’affaires et payer vos charges sociales à l’URSSAF.

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 supprime le seuil de l'obligation de dématérialisation du paiement des cotisations.

Désormais, quel que soit le montant de votre revenu, vous devez nécessairement effectuer votre paiement en ligne sur le portail des micro-entrepreneurs.

 

 

Votre URSSAF répartit vos versements entre les différents régimes obligatoires.

À ce titre, votre URSSAF reverse à la Cipav les montants correspondant à vos cotisations de retraite de base et complémentaire ainsi qu’à votre invalidité-décès.

Vos droits retraite et invalidité-décès sont calculés proportionnellement aux cotisations reversées par l’URSSAF.

Chaque mois (ou chaque trimestre si vous avez opté pour la déclaration trimestrielle),  vous devez obligatoirement déclarer votre chiffre d’affaires et payer vos charges sociales à l’URSSAF.

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 supprime le seuil de l'obligation de dématérialisation du paiement des cotisations.

Désormais, quel que soit le montant de votre revenu, vous devez nécessairement effectuer votre paiement en ligne sur le portail des micro-entrepreneurs.

 

 

Votre URSSAF répartit vos versements entre les différents régimes obligatoires.

À ce titre, votre URSSAF reverse à la Cipav les montants correspondant à vos cotisations de retraite de base et complémentaire ainsi qu’à votre invalidité-décès.

Vos droits retraite et invalidité-décès sont calculés proportionnellement aux cotisations reversées par l’URSSAF.

Vidéo : Les micro-entrepreneurs à la Cipav

Être ME à la Cipav